Le premier monastère (1893)

Les fondateurs, qui étaient arrivés sur les lieux après un voyage de plus d'une semaine par train jusqu'à Roberval, à cheval jusqu'à Saint-Méthode, et en canot pour finir, n'allaient pas demeurer les bras croisés. Dès la fonte des neiges, ils se mirent à abattre des arbres et à préparer, grâce à leur rudimentaire moulin à scie, du bois de construction. Dès l'automne 1893, ils occupaient donc un premier monastère, bâti tout près du "campe à Gaudreault" qu'ils avaient habité jusque-là.

La petite communauté allait non seulement prospérer, mais les premiers colons vinrent s'établir rapidement près du monastère. Dès 1895, année de la construction de la première église paroissiale de Saint-Michel de Mistassini, la population atteignait déjà le nombre de soixante-huit familles comptant près de quatre cents personnes. En décembre 1897, on érigeait même la municipalité.

Les moines étaient venus pour rester; ils seraient donc défricheurs et agriculteurs.