Grave incendie (1959)

Le mercredi 16 septembre 1959, vers dix heures de l'avant-midi, un violent coup de vent fit éclater une ampoule électrique sous laquelle se trouvait de la paille. En un rien de temps, le feu se communiquait de la remise à voitures agricoles, au garage et au reste des bâtiments de la ferme. Sous la poussée du vent, le feu fit un bond d'une vingtaine de mètres et projeta ses flammes sur la toiture de la vaste grange. Une fumée fantastique s'en échappa qui immobilisa la circulation routière quelque temps.

Dès la déclaration du sinistre, accourut une foule sympathique. Plusieurs se prêtèrent au sauvetage. Les pompiers de Dolbeau et de Mistassini vinrent aussi à notre secours avec dévouement, surveillant les fenêtres de notre église qui se faisaient passablement chauffer. Grâce à Dieu, personne n'a été blessé.

En moins de deux heures, tout s'effondrait: garage, forge, porcherie, grange et récoltes, étable et silos, hangar à machineries, grainerie et moulées, écurie, bergerie, menuiserie, buanderie. Perte importante.

Ce n'est qu'à l'été 1960 que les bâtiments disparus furent élevés à nouveau. En juillet 1973, le feu récidivait mais ne consumait cette fois que la grange au-dessus de l'étable. Aucune perte d'animaux. Le taureau s'était enfui dans la nature. On l'a récupéré au début de l'hiver, amaigri mais heureux de rentrer à la maison.