Second transfert (1980)

Durant la dernière année du mandat de Dom Armand Veilleux comme Père Abbé, la communauté se montrait favorable à un transfert de lieu pour le monastère et ses dépendances. Mais c'est sous le gouvernement de Dom Armand Belcourt que se réalisera le transfert de la communauté du site de 1911 à celui actuellement occupé.

Les raisons invoquées pour ce transfert sont variées et de divers ordres: d'abord, le personnel de la communauté a tendance à diminuer de façon sensible, ce qui laisse entendre que bientôt la maison sera fort grande; puis, le bâtiment lui-même nécessitant des réparations majeures, on se demande s'il vaut mieux le réparer ou construire du neuf ailleurs; ensuite, le climat de solitude se détériorait de plus en plus avec la proximité de la route régionale et le développement des deux villes de Dolbeau et de Mistassini; enfin, le site lui-même, trait d'union naturel entre les deux villes en cas de fusion, nécessitait qu'on y cesse nos activités agricoles et qu'on s'en éloigne quelque peu. C'est ce à quoi la communauté s'est donc résolue après quelques années de réflexion.

Le 25 octobre 1980, la communauté inaugurait donc son nouveau monastère, situé à quelque 5 kilomètres au nord de la propriété. Prévu pour une trentaine de moines, il allait bientôt démontrer que ses constructeurs avaient vu trop petit.